Le Quatuor

Biographie

Akhtamar, légende arménienne, est le nom du quatuor, en référence aux Miniatures arméniennes de Komitas/Aslamazyan que l’ensemble interprète depuis sa création, et qu’il a choisi comme signature.

L’ensemble est régulièrement sollicité pour des concerts en Belgique et en France. En 2017, le quatuor joue dans des festivals renommés tels le festival Radio France à Montpellier, le festival Van Vlaanderen, Quatuor à l’Ouest, Midi Minimes…

Plusieurs compositeurs ont déjà fait appel au quatuor pour créer, jouer ou enregistrer leurs œuvres (Eugénie Alécian, Sarah Wery, Maël Bailly, Michel Lysight, Michael Blake, Andrew Poppy). La création en 2016 d’Un Quatuor Arménien d’Eugénie Alécian (oeuvre dédiée au Quatuor Akhtamar) est l’occasion d’une tournée internationale (France Salle Cortot, Allemagne, Arménie, Suisse).

Parallèlement aux concerts, le quatuor Akhtamar intervient régulièrement dans des institutions psychiatriques pour jeunes adolescents en France, projet qui lui tient à coeur, ainsi que dans des écoles maternelles et primaires de Bruxelles. Le groupe créé un conte musical, programmé dans la saison des Jeunesses Musicales en 2017. Il travaille également régulièrement avec la compagnie strasbourgeoise “Papier Plum’ “ .

L’Akhtamar String Quartet s’est formé au sein du Conservatoire Royal de Bruxelles. Il se perfectionne auprès de Guy Danel et du Quatuor Debussy dans le cadre de formations spécialisées en quatuor à cordes. L’ensemble travaille également lors de masterclasses avec Luc-Marie Aguerra, Yovan Markovich, Natalia Prishepenko, les quatuors Kronos, Prazak, Diotima…

En 2014, le Quatuor Akhtamar est lauréat de la bourse Horlait-Dapsens, et en 2016 il fait partie des six groupes sélectionnés pour le premier Tremplin Jeunes Quatuors de la Philharmonie de Paris ainsi que pour le concours Supernova en Flandre. En juillet 2016, il remporte le deuxième prix du concours de la radio Musiq’3 en Belgique.

 


Venez découvrir les Programmes, Répertoire et Spectacles du Quatuor Akhtamar.


Akhtamar.

Mot étrange aux sons d’Orient
Nom aux multiples sens
Ephémères

Akhtamar

Princesse, amante
De celui sans nom qui poussa ce cri
« Akh Tamar ! »
Quand il fut noyé par les flots
Après que le Souffle eut éteint
La lueur tendue par sa bien aimée

Akhtamar

Ile du lac Van
Cathédrale tendue vers les volcans
Aux pierres marquées du génie des hommes
Comme un souffle vers la grande lumière
Aux murs peints
Comme une inspiration vers la lumière intime

Akhtamar

Eteinte, foudroyée
Les orages t’abattent
Ta lueur revient
Enveloppe les hommes qui tentent le trait d’union
Lumière enfin
Tu orientes nos enfants qui naissent une deuxième fois à la Vie.

Akhtamar

Ta musique
Ephémère
Comme une note tendue vers la Vie

Akhtamar

Tes jeunes musiciennes ravivent les musiques comme Tamar la lumière.

P.A.